L'ARGANIER : L'Arbre du sud


les cartes postales de la place Moulay el- Hassan à Essaouira ,juste en face du Café de France , sous les épicéas chers à Edmond Amran el-Maleh ,en ont fait depuis longtemps leur image fétiche,L'arganier est l'arbre du pays .Majestueux,vaste comme on olivier géant ,il est le paturage suspendu des chèvres du sud-ouest marocain;une bénédiction quand plus rien ne pousse à l'horison.

Ernst Junger,lors d'une " chasse subtile" aux environs d'Aagdir , notait : en chemin,chèvres arboricoles , une espèce particulière au Maroc .Elle grimpent haut dans le branchage et broutent les feuilles. Esquisse d'une transition darwinienne.

Vous le trouverez sur la route de la cote avec sa cargaison aérienne et son chevrier guettant l'inévitable photographie qu’il monnaiera au prix fort.Son paysage ressemble à un immense jardin de paradais.Mais aucun jardinier n'en a jamais conçu le plan,Malgré l'espacement de ses sujets qui la fait ressembler à un verger car c'est une production végétale ligneuse d'origine strictement naturelle,nul habitant n'ayant jamais planté , greffé ,régénéré ou soigné un arganier .

Le maître de ce prodige paysager porte le nom savant d'Argan sidéroxylon à cause de son bois à la densité proprement sidérale, aussi dur qu'un métal d’astéroïde;on l'appelle aussi ,à cause de ses épines , l'Argan Spinoza. son tronc est rugueux et résistant comme un vieil animal d'Afrique à la peau craquelée par le soleil.Il s'étend des neiges de l'Atlas à l'océan entre Essaouira et Agadir et remonte la vallée du Darra jusqu’à Tindouf. ses fruits, les sapotes, ont la taille de grosses olives.Leur couleur est celle d'un Macaron au café divisé dans le sens de la longueur par une fine commissure blanche.leur production est répartie selon les règles d'un droit coutumier qui en réserve l'usufruit aux habitants les plus proches.

"L'arganier;écrit Mohammed Khair-Eddine,est sans doute le symbole le plus représentatif de ce pays que la légende auréole de ses mythes patinés et de ses mystères .dont le moindre effet est de vous nouer imperceptiblement la tripe lorsque vous rencontrez un de ces vieillards éternels dont les rides disent une histoire de sang versé, de lutte pour la survie entrecoupée de joies simples et fugaces.

Réserver

Retour à une lieu différente


Top